Le discours de Mme la Ministre aux personnes âgées lors de son intronisation !

04. novembre 2018 Actualités 0

Comme promis, voilà le discours prononcé par Mme Luchini lors de son intronisation en tant que ministre d’Etat en charge des personnes âgées le 22 octobre dernier !

Nous vous laissons en prendre connaissance et surtout n’hésitez pas à partager autour de vous !

«

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Voici plusieurs mois que je me suis engagée auprès des boomers et des Vieux Debout.
J’ambitionne à présent de pouvoir prendre davantage de responsabilités afin de placer, en tête des priorités, la question de l’accompagnement des plus âgés d’entre nous.
J’ai 93 ans et suis résidente dans une maison de retraite médicalisée et c’est avec beaucoup de joie, mais aussi consciente de l’ampleur de la tâche qui m’incombe, que j’accepte la mission confiée par le 1er ministre.
Il souhaite, en effet, que sous son gouvernement, puisse être redonnée la place qu’ils méritent aux âgés dans notre société. Monsieur Le Premier Ministre m’a d’ailleurs confié : « un jour nous aussi nous serons vieux chère amie ! ».
Je sais que les attentes sont immenses. C’est pourquoi je compte m’attacher à rappeler à l’ensemble du gouvernement la nécessité de mettre des moyens sur ce secteur.
Il faut bien dire que le retard accumulé est énorme !

Je ne vous cache pas que s’il ne tenait qu’à moi, au regard de ma connaissance sur toutes les problématiques existantes, je déciderai dès maintenant plusieurs mesures :
• Ainsi, les moyens destinés aux âgés seraient multipliés par 3 à compter de demain, 23 octobre 2018;
• Le nombre de professionnels des établissements et des services seraient donc immédiatement renforcés;
• Dans le même temps, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie serait multipliée par 3 pour tous les bénéficiaires;
• Les salaires des professionnels, quant à eux, seraient, dès le 1er novembre 2018, revalorisés de 10% puis de 15% au 1er novembre 2019. Ce qui les rendrait attractifs;
• Les salariés auraient, de façon automatique, 10 jours de formation par an, qu’ils pourraient cumuler pour bénéficier de formation plus longue, ce qui renforcerait la bientraitance;
• Des projets de reconstruction pour les établissements publics ou privés participant au service public comptant des chambres à 2 ou 3 lits seraient immédiatement menés avec l’aide à l’investissement de l’Etat.

Cette révolution sociétale est aujourd’hui indispensable pour permettre à tous de vivre dignement.
Ces premières intentions sont une étape et de nombreux chantiers sont à ouvrir (le droit aux risques, l’exercice de la citoyenneté, les apéros tous les jours, les massages à volonté, le droit à une vie affective et sexuelle, …).
Aussi nous aurons besoin de votre soutien afin de mener cette ambitieuse transformation sociétale.

Je me mets sans plus tarder au travail aux côtés du reste du gouvernement et vous remercie de votre attention.

»