Lettre ouverte à l’attention du Conseil Départemental de Seine-Maritime

07. January 2018 Les Actions 0

Suite à notre manifestation du 11 décembre dernier, nous avons écrit au Président du Conseil Départemental de Seine-Maritime. La teneur de ce courrier est à suivre.

«

Monsieur le Président du Conseil Départemental de Seine-Maritime, Mesdames et Messieurs les conseillers départementaux,

Le lundi 11 décembre le collectif « VIEUX, DEBOUT ! » a manifesté ses inquiétudes quant à la dégradation des conditions      d’accompagnement de nos aînés dans les structures d’accueil et les services d’aides à domicile du département.

Devant vos grilles, nous étions 200 personnes, nos aînés des établissements d’accueil et pour la plupart en fauteuil roulant, leurs familles ainsi que des personnels d’établissements d’hébergement et de soins à domicile.

Notre collectif représente, à ce jour, plus de 400 personnes et, contrairement à nos aînés, il n’est vieux que de quelques semaines ; il s’inscrit dans un mouvement qui prend forme tant dans le contexte départemental que régional et national !

L’ensemble des manifestants a été choqué du manque de considération et de respect accordé à nos aînés ; les conditions météorologiques n’étaient pas favorables et le département a envoyé un message en refusant de mettre nos nonagénaires et centenaires à l’abri du froid et de la pluie !

Vous n’avez pas pu nous recevoir ; après l’envoi d’une secrétaire… c’est finalement votre directeur de cabinet, Monsieur Ameline, qui nous a reçus. Nous lui avons lu et remis un manifeste reprenant nos revendications ! Votre directeur de cabinet nous a surtout parlé de chiffres et d’emplois aidés…

Le collectif « Vieux, Debout ! » souhaite que ses actions amènent les élus que vous êtes à relayer haut et fort les attentes et les besoins de nos aînés ainsi que ceux de leurs aidants familiaux et professionnels, afin qu’ils soient traités avec dignité et humanité, et que leurs droits à la citoyenneté soient respectés !

Nous attendons de vous :

  • Que vous souteniez les établissements d’accueil de nos aînés et les services d’aide à domicile en difficultés humaines et structurelles ;
  • Que vous preniez en compte la dégradation des conditions de travail du secteur médico-social avec un taux d’accident du travail devenu supérieur à celui du secteur du bâtiment ;
  • Que vous promouviez au plan national la nécessité de prévoir des moyens financiers pour combler les baisses de crédits et la suppression des contrats aidés ;
  • Et surtout, que soit établie une vraie politique en faveur de nos aînés, garante de leur droit à la dignité !

 

Monsieur le Président du Conseil, Mesdames et Messieurs les conseillers départementaux,

Vous l’avez compris, le collectif « Vieux, Debout ! » compte sur votre engagement à ses côtés dans une démarche qui se veut ambitieuse et pérenne, lui permettant de respecter le pacte de solidarité qui nous unit tous !

Lors de la rencontre que nous avons eue avec votre directeur de cabinet, aucune réponse officielle ne nous a été donnée, seulement quelques ébauches de réflexions autour des emplois aidés qui ne répondent en aucun cas à nos demandes, car les solutions ne sont que des rustines ; là ou nous recherchons un véritable choix de société en faveur de nos aînés.

Restant à votre disposition pour un entretien, nous vous prions d’accepter nos respectueuses salutations.

Le collectif « VIEUX, DEBOUT ! » 

»